Cours de change du 23/06/2022 au 27/06/2022

  Accueil > Actualités

REUNION DU CONSEIL DE POLITIQUE MONETAIRE DE LA BANQUE CENTRALE DE MAURITANIE LE 22/02/2022 - (26/02/2022 00:02:02)


Le Conseil de Politique Monétaire de la Banque Centrale de Mauritanie s’est réuni le mardi 22/02/2022, sous la présidence de Monsieur Cheikh El Kebir Moulaye Taher, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie.
Au cours de cette réunion, le Conseil a suivi une présentation sur l’analyse de l’évolution récente de la conjoncture économique nationale et internationale.
Sur le plan international, la reprise économique mondiale est moins rapide qu’attendue. Dans une mise à jour de ses prévisions en janvier 2022, le Fonds monétaire international (FMI) table sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 4,4% en 2022, en baisse de 0,5 point par rapport à ses dernières projections d’octobre 2021. Ce ralentissement résulterait d’une croissance moins forte qu’attendu pour la plupart des économies notamment aux Etats-Unis en Chine suite à l’apparition du variant Omicron et à d’autres défis qui devraient avoir un impact plus important notamment les perturbations des chaines d’approvisionnement, une inflation plus importante et une dette record qui réduit les marges de manœuvre des Etats. En 2021, la croissance mondiale se situerait à 5,9%.
Au niveau national, l’activité économique a été marquée, au cours du quatrième trimestre de 2021, par la hausse des activités de production de l’or, des produits de pêche et des « Bâtiments et travaux publics » par rapport au troisième trimestre. La croissance économique se situerait autour de 3,1% en 2021 et devrait s’accélérer à plus de 4% en 2022 grâce notamment à la reprise des activités extractives.
Sur le plan monétaire, la situation en fin décembre 2021 se caractérise par une croissance de la masse monétaire de 23,1%, en glissement annuel, soutenue par la progression des avoirs extérieurs nets de 90,1% et une hausse du crédit à l’économie de 12,8%.
Sur le marché monétaire, le taux moyen pondéré mensuel des bons du trésor s’établit à 1,6% en décembre 2021 contre de 1,8% en septembre 2021. Quant au taux du marché interbancaire, il est resté stable à 5,5%.
Le taux débiteur moyen appliqué par les banques à la clientèle est ressorti 10,85% au quatrième trimestre 2021, en légère baisse par rapport au niveau 11% enregistré au trimestre précédent.
Pour ce qui est de l’inflation, elle est passée de 4,7% en glissement annuel en septembre 2021 à 5,7% en décembre de 2021. En moyenne annuelle, le taux d’inflation s’est accru de 2,7% à 3,6% sur la même période. Ces évolutions reflètent essentiellement le renchérissement de certains produits alimentaires en liaison notamment avec la hausse des prix à l’importation du fait des perturbations enregistrées au niveau des circuits mondiaux d’approvisionnement et du renchérissement du fret maritime suite à la reprise de l’activité économique mondiale après la récession engendrée par la pandémie de covid-19 en 2020.
Sur la base des analyses effectuées, le Conseil a décidé de maintenir inchangée l’orientation actuelle de la politique monétaire. Il continuera de suivre de près l’évolution de situation économique et se tiendra prêt à prendre les mesures nécessaires pour assurer la stabilité économique et soutenir la reprise économique.