Cours de change du 21/08/2019 au 22/08/2019

  Accueil > Actualités

Koweït : M. le Gouverneur participe aux Assemblées Annuelles des institutions financières arabes - (30/04/2019 14:04:31)


 Le Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), M. Abdel Aziz Ould Dahi, a participé aux Assemblées Annuelles des institutions financières arabes, tenues, le 25 avril 2019, au Koweït.
Ces Assemblées ont connu la participation des ministres arabes des finances et de l’économie, les gouverneurs des banques centrales arabes, les directeurs des institutions arabes de financement, ainsi que de représentants du Fonds Monétaire International (FMI), de la Banque mondiale et de la Banque Islamique de Développement (BID).
Les institutions financières arabes incluent le Fonds Monétaire Arabe (FMA), le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES), la Société Arabe de Garantie des Crédits à l’Investissement et à l’Exportation (DHAMAN), l’Organisation Arabe pour l’Investissement et le Développement Agricole (OAIDA et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA).
Les réunions ont porté sur les rapports annuels, les plans et programmes et les budgets. Elles ont été marquées par la validation des rapports des auditeurs sur la situation financière de ces institutions.
Par ailleurs, M. le Gouverneur a pris part aux 42ème Assemblées Annuelles du Conseil des Gouverneurs du Fonds Monétaire Arabe (FMA). Il a participé à l’élection du Président et vice-président du Conseil des Gouverneurs, ainsi qu’aux membres du Conseil es Directeurs Exécutifs de la prochaine session. Les Assemblées ont été caractérisées par la validation du Rapport Annuel du FMA, des comptes définitifs audités pour l’exercice 2018 et l’adoption de la stratégie quinquennale du Fonds.
En marge de la session, les Ministres arabes des finances et les Gouverneurs des banques centrales ont discuté des sujets relatifs aux modalités de financement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) dans les pays arabes ; et ce sur la base d’une étude réalisée par le Département Moyen-Orient et Afrique du Nord au Fonds Monétaire International (FMI). L’étude recommande de redoubler les efforts pour améliorer les opportunités de financement de cette catégorie d’institutions, pour l’importance de leur rôle dans le soutien de la croissance inclusive et la réduction du chômage.