Cours de change du 19/10/2017 au 23/10/2017

  Accueil > Actualités

Première émission en Afrique du Nord, d’un Bon du Trésor conforme à la Charia


Nouakchott, le 24 mai 2017

La Banque Centrale de Mauritanie a annoncé aujourd’hui l’émission d’un nouvel instrument
financier conforme à Charia.


Au cours des dernières années, le marché des banques islamiques en Mauritanie a connu une
forte croissance. L’émission de ce nouveau bon marque une nouvelle étape et s’inscrit dans le
cadre d’une stratégie du développement du marché financier dans le pays.


Selon Abdelaziz OULD DAHI, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie : « Le Bon
Islamique du Trésor est un instrument souple, flexible et facile à déployer contrairement aux Sukuk
qui sollicitent des mécanismes de structuration plus complexes. La BCM continuera ainsi d’œuvrer
pour le développement de la finance islamique avec une vision globale. Notre volonté est de créer
un environnement attractif pour la finance islamique. »


Les émissions de ces nouveaux Bons Islamiques du Trésor s’appuieront dans un premier temps
sur les marchés de matières premières. La Banque Centrale de Mauritanie et le Ministère de
l’Economie et des Finances visent deux principaux objectifs (i) lever des fonds pour le financement
de l’Etat et (ii) diversifier l’offre des banques, qu’elles soient islamique ou conventionnelle, en
mettant à leur disposition un instrument pour la gestion de leurs excédents de liquidités.


La Banque Centrale de Mauritanie a été accompagnée par IFAAS, cabinet de conseil international
spécialisé en finance islamique.


Farrukh RAZA, Directeur Général du groupe IFAAS a déclaré : « Honorés de la confiance que
nous a accordé la Banque Centrale de Mauritanie, nous sommes convaincus que cette nouvelle
étape marquera un tournant pour la finance islamique au Maghreb.

La BCM apporte aussi une
nouvelle dynamique qui stimulera son marché domestique de la banque islamique. »


Ce premier bon Islamique du Trésor qui a reçu une approbation par le Comité de la conformité
Charia de la Banque Centrale de Mauritanie, démontre une nouvelle fois que la finance islamique
peut répondre à différents besoins de financement des Etats et suscitera probablement un
engouement chez les pays voisins.


info document (PDF - 30.3 ko)