Cours de change du 13/12/2018 au 17/12/2018

  Accueil > Actualités

De-risking et politique nationale de conformité : la BCM renforce la capacité des responsables concernés


Le Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), M. Abdel Aziz Ould Dahi, a supervisé à Nouakchott une séance de formation de 3 jours. Cette séance de formation a ciblé quelques 150 responsables bancaires et financiers travaillant en Mauritanie. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise à niveau de notre politique nationale de conformité en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et du financement du terrorisme.
Cette séance de formation a pour objectif d’« Initier les responsables financiers et bancaires aux bonne pratiques de gestion du risque de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ». Dans ce cadre, la BCM a sensibilisé, durant 3 jours de formation, les responsables des banques primaires, de la BCM et de la CANIF, sur le rôle qu’ils ont à jouer dans la gestion de ces deux risques. Il s’agit du top management et Responsables de Conformité des banques primaires accréditée an Mauritanie, des membres du Conseil d’Orientation et de la coordination et de la cellule opérationnelle de la Commission d’Analyse des Informations Financières (CANIF), des inspecteurs et d’autres cadres de la BCM.
Dans les prochaines semaines, le cabinet international chargé de cette formation, proposera des solutions pour l’amélioration du dispositif national pour la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
Rappelons que la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) fournit un effort important pour une meilleure conformité du système bancaire mauritanien.